Mont-Ngafula, pénurie d’eau au quartier Mama-Yemo   Leave a comment

Difficile ces jours pour les popolations de quartier Mama Yemo de puiser de l'eaux.

Difficile ces jours pour les popolations de quartier Mama Yemo de puiser de l’eaux.

Les habitants du quartier Mama-Yemo, dans la commune de Mont-Ngafula, font face à la pénurie d’eau depuis plus de trois mois. Chaque matin, les kinois de cette partie de la capitale sortent dans les rues, cherchant où s’approvisionner en eau potable. Certains parcourent de longues distances avec des pousse-pousse et des brouettes pour le transport d’eau. «C’est difficile pour nous car nous devons dépenser plus de cinq mille franc par jour rien que pour l’eau. Nous payons  d’abord l’argent pour le moyen de transport, ensuite il faut aussi payer les gens auprès de qui nous nous approvisionnons en cette substance qui se fait voir  où un bidon  d’eau équivaut à cent franc congolais», a expliqué une femme. 

Par contre, les détenteurs des véhicules mettent leurs engins à la disposition des enfants afin de transporter les bidons et d’autres récipients d’eau, ils payent seulement les frais du robinet. « La jeep n’a pas été faite pour transporter de l’eau. Mais, nous sommes aujourd’hui contraint de le faire  sans compter sur son éventuelle panne ou perte parce que l’eau c’est la vie», a confié M. trésor Mpoto, propriétaire d’une Rav4, habitant de la contrée. « Il faudra retenir tout de même que nous sommes frustré dans la mesure où nous recevons beaucoup de factures de la Régideso et pourtant l’eau ne coule pas», a-t-il conclu.

Selon les témoignages, l’eau a cessé de couler de plusieurs  robinets de ce quartier. « Nous sommes en train de vivre comme si nous étions dans le désert», a déploré un autre résident  du quartier Mama-Yemo.  Il a également   précisé que l’endroit où ils sont obligés d’aller chercher de l’eau se situe à une longue distance.  Une élève a demandé aux autorités de trouver une solution favorable à cette situation. «C’était pénible pour moi pendant la période de l’Exetat  parce que j’étais obligée d’escalader des collines en vue  d’aller puiser de l’eau loin de notre parcelle. C’est ainsi,  je demande l’intervention du gouvernement. Car ça nous fera plaisir de voir l’eau  jaillir dans nos propres parcelles», a-t-il renseigné.

La majorité de familles de  cette commune n’a plus vu l’eau couler dans ses robinets depuis belle lurette. Par ailleurs, l’eau  coule en cascade sur plusieurs avenues du quartier dans les tuyaux troués de la Régideso.

Publicités

Publié 3 juillet 2013 par rachidimabandu dans société

Tag(s) associé(s) : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :